Acte N°1 - Habéas, J'apprivoiserai mes libertés...

HABEAS

Il est dit que je serai femme sommeil ; bouche et paupières closes, je rêve.
Il est dit que je serai femme démesure dont la trame échevelée gît dans une gerbe dorée.

Murmure…

Femme conquête, le cerf brame en moi.
Je me pose et l’on dispose des nervures de mon âme animale.

Mes mains sont sages, elles n’ont pas d’âge.
Mes seins s’érigent, sous quel augure ? Leur essence est d’ailleurs.
Il est dit que je serai femme ballerine, hybride, femme tronc. Les dieux ont choisi.

Âm∂ stram gram, Habeas ne se raconte pas.

                                                                                            Ch.D.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Georgesculpteur